Le Progrès du 19 février 2014 : Cantines, garderies, crèches, inscrivez et payez sur internet

L'article de presse qui parle d'une solution innovante G'alsh pour gérer les inscriptions sur internet.

A Lyon, une entreprise à conçu un logiciel qui permet aux parents de réserver et de payer en ligne des services comme les cantines.

Il s’agit de l’entreprise Scène Service de Roger Brailly. Créée à Lyon en 2004, la petite société a d’abord accompagné sur le plan informatique les acteurs de la culture, du spectacle vivant et du secteur associatif. Elle a ensuite élargi son activité aux entreprises dans les secteurs de l’industrie, de l’assurance, de l’expertise-comptable, etc.

 

La cible : des collectivités de 1000 à 3000 habitants


article-progres-2014-02-19
« Il y a 5 ans, on m’a demandé de développer une application en ligne pour une association, près de Vienne. J’ai mis à disposition un logiciel qui permettait de gérer les inscriptions des enfants dans un centre a aéré. C’est parti de là », raconte Roger Brailly. Depuis, le gérant de Scène Service, bien entouré et bien conseillé, a développé ses activités. Son application équipe désormais plusieurs petites collectivités locales, comme Anjou (lire aussi ci-contre). En 2013, Scène Service a aussi obtenu des financements privés et publics pour développer et commercialiser son produit. La Banque publique d’investissement (BPI) lui a notamment octroyé sa garantie.

Le logiciel développé à Lyon par Scène Service est un outil de gestion des activités et des loisirs scolaires et extrascolaires sans hébergement. Il permet à des associations ou à des communes qui gèrent par exemple des cantines, des garderies et des crèches, de proposer aux parents d’inscrire les enfants et de payer l’inscription depuis leur ordinateur. Roger Brailly a pour cible les collectivités de 1000 à 3000 habitants. A Assieu, une petite commune de de l’Isère, « les parents ont tout de suite adhéré au système. Il n’y a pas eu de réticence », observe Roger Brailly.

Bientôt, son application en ligne sera aussi utilisée par des services publics pour la gestion des nouveaux rythmes scolaires.

A Anjou, on est convaincu

Anjou, une commune de 1000 habitants dans l’Isère proche de Vienne, utilise depuis un an le logiciel lyonnais. Et la vie quotidienne des parents et du service accueil de la mairie a changé, témoigne Martine Fenoy, adjointe au maire. Avant, les parents devaient se déplacer à la mairie pour inscrire les enfants à la cantine ou à la garderie, avec des documents remplis à l’avance.

C’est fini. La mairie songe maintenant à utiliser le logiciel pour la gestion des rythmes scolaires.